Le site : Pierre angulaire de la construction d’un Centre de Données

Image

Ces deux dernières décennies, le monde des centres de données (Data Center) s’est quasi industrialisé en devenant un écosystème structuré autour de plusieurs corps de métiers à savoir: l’Architecture, l’Electricité, la Mécanique, les Télécommunications, la Sécurité, la Sûreté, la Conformité.

Cette stratification de l’écosystème est principalement l’œuvre de l’American National Standard Institute (ANSI) qui, à partir des travaux des comités d’ingénieurs de la TIA (Telecommunicaton Industry Association), du BICSI (Building Industry Consulting Service International) et de l’ASHRAE (American Society of Heating, Refrigerating and Air-Conditioning), a développé plusieurs normes en vue d’encadrer le secteur des Centres de Données et par ricochet d’améliorer son niveau de maturité.
Les spécialistes de chacun de ces corps de métier doivent donc travailler par phase et en harmonie afin de délivrer un résultat qui constitue un tout immatériel pour l’usager final. De ce point de vue, le Centre de Données apparait comme une entité technologique, contenant un système d’information destiné à satisfaire des besoins technologiques.

Centre de données : Espace géographique ou technologique ?

Cependant une telle vue technologique du Centre de Données devient subitement réductrice lorsque vient le moment de l’arbitrage sur le choix du site d’implantation du projet. En effet, les enjeux technologiques de la construction d’un centre de données laissent vite

Abonnement

Abonnez-vous pour continuer la lecture de cet article.

S'abonner

Tags: Dossier Transformation Digitale

Posts relatifs
Suggestions
IA : éthique et responsabilité

Dossier

30 août, 2023

Newsletter

Souscrivez-vous à notre Newsletter pour recevoir nos dernières mise à jour

Tendances
L’avenir des FINTECH

Dossier

8 août, 2023

Magazine relatif
Image

001 Novembre - Décembre 2021

Transformation digitale: Le Bénin a-t-il trouvé sa voie?